Bien mieux que 50 nuances de Grey...

Publié le 21 Avril 2014

En ce lundi férié et surtout de sale temps (nul !!), je te parle de lecture. Je pense que tu as connu la trilogie qui à tout changé dans le monde de l'érotisme,je te parle bien de 50 nuances de Grey ou pour les english people Fifty shades of Grey.

Pour celles qui ne savent pas de quoi je parle :

Cinquante nuances de Grey est une romance érotique écrite par la Britannique E. L. James, il s'agit du premier tome d'une trilogie, et il est suivi par Cinquante nuances plus sombres ( Fifty Shades Darker) et Cinquante nuances plus claires (Fifty Shades Freed). Se déroulant essentiellement à Seattle, ce récit est le premier d'une trilogie qui retrace la relation entre une jeune diplômée en littérature, Anastasia Steele, et un homme d'affaires, Christian Grey. Il contient des scènes explicitement érotiques mettant en vedette des éléments de pratiques sexuelles impliquant la servitude, la discipline, et différentes déclinaisons du sadisme et du masochisme.

                                       
_______

Et bien il y a quelques mois je me suis mise à lire la trilogie italienne de Irène Cao, du "même style" érotique mais pas que. Tout comme la trilogie britanique, tu n'as pas honte  de l'ouvrir dans le métro ! J'ai fini le deuxième de la série, il me manque le troisième qui n'est, au dernière nouvelle, toujours pas traduit en français. Je t'en parle un peu plus en détail, et surtout je te dis ce que j'en pense !!

Sur tes yeux :

Si on pouvait capturer le plaisir, Elena le ferait avec les yeux. Âgée de vingt-neuf ans, d’une beauté innocente mais radieuse, elle ignore encore ce qu’est la passion. Son monde est fait d’art et de couleurs – celles de la fresque qu’elle restaure à Venise, la ville où elle a vu le jour – jusqu’à sa rencontre avec Leonardo, un chef cuisinier de renommée internationale. En entrant dans sa vie, celui-ci emporte tout sur son passage : son histoire d’amour naissante avec Filippo, l’idée qu’elle s’est toujours faite d’elle-même et, surtout, sa façon de vivre les plaisirs de la chair. Leonardo, qui vient de s’installer dans le palais où elle travaille, s’apprête à lui ouvrir les portes d’un paradis inexploré, dont lui seul possède les clés, à une seule condition : qu’elle ne tombe jamais amoureuse de lui.

/!\ Attention au spoile ! /!\

Pour tes lèvres :

Elena a tourné la page. Sa passion dévorante pour Leonardo, qui l’a initiée aux plaisirs des sens, est maintenant derrière elle. Elle a choisi Filippo : pour lui, elle a quitté Venise et est venue s’installer à Rome. Mais rien ne sert de lutter contre le destin. Pour ses trente ans, Filippo invite Elena au restaurant. Au moment du dessert, elle découvre, parsemés sur son assiette, des grains de grenade... Le fruit de Leonardo. L’homme qui l’a tant hantée est là, et la désire plus que jamais. Pour Elena, une fois de plus, tout bascule. Mais ce qu’elle ignore, c’est que se dresse entre eux le secret le plus inavouable de Leonardo...

______________________________

Ce que j'en pense :

Franchement c'est vraiment moins adolescent que 50 nuances, l'héroïne à 30 ans et non la vingtaine, elle a vécu et n'est pas naïve, ce qui parait un peu plus crédible que l'histoire avec Grey. Il n'y a pas de scène sadomaso dans cette trilogie, qui me va parfaitement. L'histoire de Elena, est, je pense, quelque chose qui pourrait nous arriver à toutes, au détour de vacances entre copine, ou d'une soirée un peu trop arrosée. Elle se laisse vivre, sans penser aux conséquences, on devrait pouvoir faire comme elle, malheureusement ou heureusement c'est de la fiction et nous vivons dans la réalité. Mais grâce à ses péripéties, Eléna nous fait vivre, un peu, à travers elle. Et ça fait du bien ! J'adore vraiment la manière dont c'est écrit, j'ai dévoré le premier et hâte de lire le dernier qui sortira d'ici deux semaines. Personnellement, je le préfère au best seller de E.L. James

______________________________________________

Le dernier de la trilogie, tout entière :

Avancer sans amour et sans attaches, à l’abri des sentiments et de leurs effets dévastateurs : ainsi entend vivre Elena. Depuis qu’elle a renoncé à sa passion absolue pour Leonardo et à la stabilité de son histoire avec Filippo, elle est devenue une autre femme. Elle multiplie les sorties et les amants, joue avec le feu, cherche par tous les moyens à remplir le vide dévorant qui la hante. À Rome, elle ne peut compter que sur Paola, sa collègue un peu râleuse, et Martino, le timide étudiant qui ne cache pas son faible pour elle. Eux seuls se souviennent de celle qu’elle était avant de se perdre complètement. Un jour, pourtant, tout s’arrête : Elena a un grave accident. Lorsqu’elle se réveille à l’hôpital, elle trouve Leonardo à son chevet... Afin de la sauver d’elle-même, il décide de l’emmener sur son île natale de Stromboli. Mais ni l’un ni l’autre ne s’attend à ce que leur réserve le destin.

      

 

As-tu lu / aimé 50 nuances ? Connais-tu la trilogie italienne ? 

bisous bisous

Pour me suivre surs les réseaux SFacebook c'est { ici }Intagram c'est { la } et pour Pinterest c'est par  { la } !

 

Rédigé par Pauliine

Publié dans #Lecture

Commenter cet article

CharloJiho 21/04/2014 12:42

Je suis en train de lire 50 nuances de Grey justement et j'aime bien mais du coup je vais peut-être aussi lire la trilogie italienne !

Pauliine 21/04/2014 12:45

Fonce !! et merci pour ton passage sur le blog !